Carnapaques PDF Imprimer Envoyer

« CarnaPâques » voila un drôle de nom ! En fait, pas tellement que ça, c’est la contraction de Carnaval et de Pâques. Ce terme est né en 2011 lorsque la JCI Mons a souhaité organiser une activité conviviale regroupant des membres jeune chambre et des personnes extérieures curieuses de mieux connaître notre mouvement. Comme l’activité était prévue fin mars, début avril, nous avons décidé de quelque peu copier nos amis athois c’est vrai, et avons pris les deux grandes fêtes qui entouraient notre activité pour créer ce fameux « CarnaPâques ».

 

Le principe d’une « CarnaPâques » repose sur un trio gagnant ! D’abord une après-midi dans les rues de Mons à déambuler un questionnaire à la main. Un questionnaire certes, mais pas un questionnaire classique où on vous demanderait de nous dire où se trouve le roupilleur, non ça ce serait trop simple, surtout pour les Montois. En fait les questions nous forcent à observer tout ce qui se trouve sur notre chemin, et ça va d’un nom sur une sonnette à un autocollant sur une gouttière en passant par la forme des cheminées. En général, quand on finit son premier rallye pédestre organisé par le maître incontesté, notre sénateur Pierre dit Pierrot, n’a qu’une phrase en tête « Il est fou ce Pierrot ». Mais n’ayez crainte, car c’est très affectueux, car en plus d’avoir marché et donc dépensé des calories, on a découvert Mons autrement et ça, c’est géniale.

Après le temps des corrections, car croyez-le bien, c’est nécessaire vu les questions tordues auxquelles on a droit chaque année, vient le temps de … l’Apéro bien sûr. Car oui, l’activité ne s’arrête pas là, loin de là même puisqu’un repas convivial et chaleureux est proposé. C’est l’occasion de discuter, de faire connaissance et surtout de parler du mouvement JCI, des autres activités organisées à Mons et ailleurs. Bien sûr, les enfants ne sont pas en reste surtout que, qui dit Pâques dit … cloches et œufs en chocolat et par conséquent chasse aux œufs. Une fois le repas terminé, les membres de Mons proposent un ou plusieurs jeux pour finir la journée. Pour la première édition nous avons eu un blind test musicale, avouons-le, il était facile, où alors les participants trop forts ! Pour cette deuxième édition, des jeux de société étaient mis à disposition des participants. Au programme, le Monopoly du doudou, RISC, tabou, pictionary ...

Pour cette deuxième édition, un journaliste de la DH s’est mêlé à l’évènement. Résultat, un article sympathique qui présente non seulement l’activité, mais aussi et surtout le mouvement jeune chambre internationale de manière générale. « CarnaPâques 2012» aura rempli ses objectifs principaux, faire une activité conviviale et faire connaître le mouvement. Alors, on se dit à l’année prochaine ?

 

Voyez les photo de 2012

Mise à jour le Mardi, 25 Août 2015 13:35